Dégageons la piste, Québec vous attend!

28 février 2018 -
Le coffre aux trésors d'Hôtel Château Laurier Québec

Depuis quand êtes-vous venu à Québec par avion, par train ou par autocar interurbain?

Quand avez-vous pris un autobus du Réseau de transport de la Capitale (RTC) pour la dernière fois ? Si cela fait longtemps, vous risquez d’être très agréablement surpris car de grands changements ont eu lieu récemment. Et c’est pour le mieux !

Pour profiter et faire profiter pleinement vos clients de leur séjour à Québec, voici 4 suggestions sur les façons d’accéder à Québec et de vous déplacer efficacement sur le territoire de la ville.

 

 

UN ATTERRISSAGE EN DOUCEUR DANS UN AÉROPORT DE CLASSE MONDIALE !

En décembre 2017, l’Aéroport international Jean-Lesage de Québec (YQB)  ouvre les portes de YQB 2018 au grand public et dévoile ainsi le résultat d’un investissement de près de 280 millions $. L’aéroport est maintenant prêt à accueillir avec classe les deux millions de passagers qui devraient franchir ses portes d’ici 2020.

Ce qui devrait plaire aux utilisateurs ? Le respect des principes de développement durable (géothermie, éclairage automatisé, récupération de chaleur et contrôle de l’apport d’air neuf), un parcours intuitif et une expérience à la fine pointe de la technologie. Les bornes d’enregistrement et de dédouanement automatisées libre-service, les stations de recharge pour les téléphones intelligents, les aires de restauration agrandies, plus de carrousels à bagages pour les vols internationaux, une boutique hors taxes quatre fois plus grande, les dépôts de bagages automatisés, des systèmes de communications et d’affichage dynamiques, dont l’application mobile YQB, toutes ces améliorations ne sont que quelques-unes des nouveautés à découvrir lors de votre prochain vol vers Québec.

Saviez-vous que l’Aéroport international Jean-Lesage de Québec croît à un rythme moyen de 6,3 % par année depuis l’an 2000 ? Elle compte maintenant plus de 420 vols par semaine, une trentaine de liens directs avec des villes canadiennes, américaines, d’Amérique centrale, des Caraïbes, du Mexique et d’Europe, dont la desserte quotidienne des plaques tournantes du nord-est de l’Amérique.

Il est facile de rejoindre le centre de Québec par taxi à partir de l’aérogare principal de l’aéroport Jean-Lesage. Prenez note que la desserte par taxi de la zone A (qui correspond au centre-ville de Québec) et celle de la zone B (qui correspond au secteur de Ste-Foy) font l’objet de tarifs fixes décrétés par règlement. Les territoires en question et les tarifs en cours doivent obligatoirement être affichés dans la voiture et peuvent être préalablement consultés sur les sites internet des compagnies de taxi.

L’Hôtel Château Laurier Québec est inclus dans la zone A, soit celle de Québec centre-ville puisqu’il est situé au coeur du secteur touristique (Vieux-Québec) et d’affaires (colline parlementaire) de Québec.

Se déplacer de centre-ville à centre-ville

Un des avantages de se transporter par train et par autocar interurbain, outre le coût plus abordable que celui de l’avion, est le fait d’arriver directement au centre-ville.

À Québec, il existe trois gares qui accueillent les voyageurs; deux se situent dans l’ouest de la ville  (la gare Via Rail de Ste-Foy et la gare d’autocars de Ste-Foy) alors que la superbe gare du Palais (construite en 1916) abrite à la fois la gare de train et celle des autocars interurbains dans le Vieux-Québec.

Ces deux réseaux de transport par train external link et par autocar external linkrayonnent pour offrir plusieurs connections entre Québec et le reste du Canada, les provinces maritimes et aussi les principales villes du Québec. Les compagnies Via Rail et Orléans Express proposent plusieurs liaisons quotidiennes entre Montréal et Québec.

La paix de l’esprit en utilisant les transports en commun

Tout le secteur du Vieux-Québec, à l’intérieur comme à l’extérieur des fortifications, se visite très bien à pied. Mais si vous désirez revenir au bercail sans effort après une longue journée de visite ou de travail ou encore que vous voulez simplement sortir des sentiers battus sans trop vous perdre, pourquoi ne pas utiliser les transports en commun ?

Le réseau de transport de la Capitale (RTC) external linkavec son application Trajecto permet très facilement de planifier son déplacement.

L’autobus est la solution idéale pour profiter pleinement du paysage, éviter les coûts de stationnement et le stress créé par les déplacements dans une ville que l’on connaît peu. À Québec, c’est le mode de transport parfait pour visiter des quartiers forts agréables mais localisés en retrait du Vieux-Québec. On peut opter pour le bus afin de faire les boutiques de la rue Cartier, se rendre dans l’un des nombreux restaurants qui ont récemment élu domicile dans le secteur Limoilou, déambuler sur la rue Maguire et poursuivre vers la promenade Samuel de Champlain ou encore faire la tournée des centres commerciaux. Les parcours «800» à haute fréquence sont très efficaces pour se rendre dans le vieux Charlesbourg ou le vieux Beauport; et pourquoi ne pas pousser l’aventure jusqu’à la chute Montmorency? Le parcours 11 est lui aussi fort intéressant car il relie la place d’Youville au secteur du traversier et dessert une foule de lieux et d’attractions majeures, dont les deux grands musées nationaux.

L’autobus ne vous convient pas ? Vous avez plusieurs autres options external linkque la voiture individuelle! Du taxi traditionnel au vélo en passant par le bateau-taxi, le traversier, la calèche, l’hélicoptère, le ski-bus… Comme vous voyez, il y a bien des façons originales et agréables de se déplacer à Québec !

 

 

Vous avez votre propre transport par autobus nolisé ?

Québec reçoit annuellement quelque 45 000 autobus. La taille du Vieux-Québec et son statut de patrimoine mondial de l’Unesco impliquent de gérer cette affluence afin de réduire les impacts de bruit, de pollution et d’engorgement du réseau routier, tout en préservant la qualité de visite et de séjour des touristes ainsi que la qualité de vie des résidents.

Diverses consignes ont donc été établies par la ville de Québec à l’endroit des autobus touristiques external link; elles touchent les tours de ville (visites guidées), les débarcadères (endroits et temps d’arrêts permis), le stationnement sur rue et le stationnement hors rue. Une carte fournie par la ville de Québecexternal link facilite l’orientation des chauffeurs et permet de visualiser les divers débarcadères; on peut y repérer le débarcadère de l’Hôtel Château Laurier Québec, ainsi que le seul stationnement d’autobus hors rue de la haute ville qui est situé à quelques pas de l’hôtel sur l’Avenue Wilfrid Laurier.

 

MON COUP DE CŒUR !

Mon coup de coeur de cette édition va à la rue St-Joseph et au quartier St-Roch. external link

Premier faubourg ouvrier de la ville de Québec au 17e siècle, puis coeur commercial et manufacturier de la ville dans les années 1950, ce quartier a par la suite connu une période difficile avant que des interventions originales de revitalisation ne lui redonnent son dynamisme d’autrefois.

Je ne connaissais pas très bien ce secteur de la ville, mais une sortie récente avec des amis a été pour moi une révélation. Différente des rues commerçantes de la haute ville, la rue St-Joseph regorge de nouveautés culinaires et de boutiques originales. Que ce soit pour bien manger, pour trouver un objet déco qui se démarque, pour prendre un cours de cuisine, s’habiller ou acheter un jouet dans une boutique spécialisé, cette rue répond à tous nos souhaits et plus.

Il faut dire que le quartier accueille des espaces de travail dédiés à la recherche et à la production en art visuel et en métiers d’art. Cette caractéristique explique probablement la créativité et l’effervescence qu’on y retrouve. N’hésitez donc pas à sortir des sentiers battus et à explorer le NOUVO ST-ROCH ! Je vous recommande de pousser un peu plus loin vers le 82 rue St-Joseph ouest pour prendre un repas au bistro`de style européen Patente et Machinexternal link où l’on mange divinement bien !

PSITTT…Si vous avez des groupes qui séjournent à l’hôtel Château laurier Québec prochainement, dites aux responsables de groupe de me demander à leur arrivée car… J’ai un cadeau pour eux !

Quelques mots sur Danielle…

Les collègues de Danielle Talbot la décrivent comme une personne attachante, efficace et fiable. Danielle croit que le plaisir qu’elle a à travailler à l’Hôtel Château Laurier Québec provient en bonne partie de l’esprit de famille qui y règne. Maman d’une grande fille qui vient tout juste d’obtenir son diplôme, elle est à même de constater combien chaque employé de l’hôtel cherche à offrir au visiteur l’attention qu’il offrirait à un membre de sa propre famille.

Situé dans l’Hôtel Château Laurier Québec, à quelques pas des fortifications entre le Parc des Champs‑de‑Bataille et la Grande Allée, le bureau de Danielle est au coeur de l’action. Alors, n’hésitez pas à la joindre pour plus d’information sur les sujets abordés dans ce bulletin ou pour lui faire part de vos commentaires! Elle adore ça!

Écrivez à ou composez le 418 522‑3848, poste 675 (sans frais : 1 866 822‑9222).