D’Alain à Aude, un an déjà!

25 avril 2017 -
Le coffre aux trésors d'Hôtel Château Laurier Québec

Ce mois-ci, mon père Alain Girard m’a gentiment cédé cet espace sur son blogue pour vous donner de mes nouvelles, un an après ma nomination à la direction générale de l’Hôtel Château Laurier Québec et de l’Hôtel Château Bellevueexternal link ainsi que du service de traiteur et banquets le George Vexternal link. Mais tout d’abord, permettez-moi de me présenter, Aude Lafrance-Girard.

On a beau être la fille de son père et partager ses valeurs, il demeure que depuis le 3 mai 2016, un nouveau visage et une nouvelle approche de gestion se sont graduellement installés dans l’entreprise. Cette réalité représente un défi de changement et d’adaptation non seulement pour moi, mais pour tous nos employés, nos fournisseurs et nos partenaires qui ont travaillé avec mon père au quotidien, parfois durant des décennies. Et jusqu’à maintenant, je crois que cela se passe plutôt bien.

Mon plus grand chantier au cours de ces 12 derniers mois? Imprimer mon propre style de gestion qui est bien sûr différent de celui de mon père. Comme bien des gens de ma génération, je privilégie une approche plus collaborative. Mon modèle idéal de gouvernance s’inspire de l’holacratieexternal link, un grand mot qui veut dire que je crois que notre entreprise peut bénéficier de l’intelligence collective de ceux et celles qui y travaillent, et ce à tous les niveaux. Cette approche implique que les membres de la direction et les employés participent plus directement à l’effort de réflexion et prennent plus activement part aux décisions. En retour, je souhaite que cette approche soit une source de motivation, de valorisation et de fierté accrue pour ceux et celles qui s’investissent dans la démarche.

Faire ce changement n’est pas aussi simple qu’il peut y paraître. Cela nécessite de créer des espaces de collaboration, comme la formation de petites équipes de travail sur des projets précis. Cela commande aussi de mieux communiquer car je me suis rendue compte au cours de cette année que la communication était un élément crucial du succès du travail en équipe et qu’elle devait être planifiée pour être plus précise, transparente et efficace.

Cette première année en a donc été surtout une de changements à l’interne. Les principaux résultats sont l’implantation graduelle de nouvelles façons de travailler et un engagement plus grand de la part de ceux et celles qui travaillent dans l’amélioration continue des produits et des services offerts.

Ce qui se pointe à l’horizon pour 2017-2018? Nous travaillons actuellement sur le positionnement de l’hôtel, sur le rafraîchissement de son image et sur une meilleure connaissance de nos clientèles. Les changements organisationnels devraient aussi se mettre graduellement en place, de même que les modes de suivi de nos objectifs collectifs qui sont autant qualitatifs que quantitatifs. Enfin, je souhaite participer plus activement aux activités de l’industrie touristique de Québec et mieux connaître le réseau des partenaires de la région.

Mes rêves pour le futur? L’un d’eux est de faire pleinement profiter nos clients du plus beau point de vue sur la ville, soit celui accessible de notre toit. Je rêve d’une terrasse d’où l’on pourra admirer les plaines, le fleuve, la porte St-Louis et la colline parlementaire pratiquement sans obstacle; une oasis urbaine avec vue panoramique immédiate sur ce que Québec offre de plus beau.

Ce qui m’a le plus étonnée au cours de cette première année comme directrice générale? La capacité de mon père à se détacher de son ancien rôle et à me céder la place. Je dois dire que j’ai même trouvé cela inquiétant par moment car sa confiance en moi m’est souvent apparue comme plus grande que la mienne en mes propres capacités. Merci papa pour ton rôle de mentor bienveillant!

Une nouvelle année commence pour moi. Après ce premier tour de piste, je l’imagine plus active, plus tournée vers la mise en oeuvre de ce qui a été amorcé durant ma première année à la barre de l’entreprise.

Si vous me croisez lors de votre passage à Québec, n’hésitez pas à me faire signe pour discuter de votre séjour car, comme mon père, le service à la clientèle me passionne et c’est toujours un plaisir d’en apprendre un peu plus sur vous!

Aude Lafrance-Girard

Au plaisir de vous croiser prochainement à Québec pour discuter de nos initiatives durables!

Ma découverte du mois:

Palermo Hollywood
Benjamin Biolay

Clavardage