Francoresponsabilité : passer des bons voeux à l’action!

11 août 2015 -
Le coffre aux trésors d'Hôtel Château Laurier Québec
En 2009, nous étions à la recherche d’une «marque distinctive».En 2009, nous étions à la recherche d’une «marque distinctive». Plus on réfléchissait, plus il semblait évident de mettre de l’avant le caractère francophone de Québec, un sujet qui m’a toujours tenu à coeur.

Visiter Québec, c’est vivre une immersion complète dans la culture francophone de ce coin d’Amérique. Alors, pourquoi ne pas la mettre en valeur, l’afficher, en être fier et promouvoir cette fierté auprès de nos clientèles d’ici et d’ailleurs? C’était décidé, nous voulions que l’hôtel en devienne une vitrine et dans notre enthousiasme, un nouveau mot est apparu : FRANCORESPONSABLE.

Être francoresponsable voulait dire que nous prenions l’engagement de promouvoir la francophonie, son patrimoine, sa culture et sa langue. Cela impliquait de diffuser cette valeur à tous les niveaux de notre entreprise, mais aussi de la mettre en pratique.

Plusieurs initiatives sont nées de cet engagement. De l’amélioration du français parlé et écrit dans toutes nos communications, à la diffusion de musique francophone partout dans l’hôtel en passant par la collecte de 2 000 livres pour un envoi à Haïti et par l’inscription de citations d’auteurs de la francophonie sur nos murs.

Une entente avec les Musées de la civilisationexternal link et le Centre de la francophonie des Amériquesexternal link a aussi permis de faire connaître des lieux de diffusion de notre patrimoine à nos clientèles.

Plusieurs de ces actions nous ont attiré des félicitations et reconnaissances, ainsi que des commentaires. Parfois un peu bizarres comme : « Vous ne craignez pas de faire fuir votre clientèle anglophone? ». Bien sûr que non car le fait d’affirmer une valeur ne veut pas dire que l’on renie les autres. Notre personnel accueille avec plaisir nos clients dans une langue autre que le français… mais après les avoir salués en français! Ce que l’on désire avant tout, c’est offrir aux visiteurs l’ambiance pour laquelle ils ont choisi Québec, cet espace francophone si original en Amérique du nord.

Malgré le poids du quotidien qui m’amène parfois à remettre à plus tard des projets moins urgents, je demeure plus que jamais convaincu de l’importance de poursuivre cette démarche. Mon rêve? Établir un réseau d’organismes francoresponsables qui partageront des objectifs de promotion de la culture francophone et de soutien à des initiatives originales. Je suis actuellement à créer un organisme sans but lucratif qui aura pour rôle de diffuser cet engagement. Tout cela mijote en ce moment!

Saviez-vous que cet automne la Ville de Québec, en collaboration avec le Centre de la francophonie des Amériques, accueillera la première rencontre des Rendez-vous de fondation du Réseau des villes francophones et francophiles d’Amériqueexternal link qui se tiendra du 29 au 31 octobre?

Bien que notre hôtel n’ait pas été retenu pour la tenue de cette activité (! ? ), notre engagement francoresponsable nous a incité à maintenir le forfait proposé, soit celui intitulé Réseau de villes francophonesexternal link. Le tarif quotidien de la chambre Classique à l’Hôtel Château-Laurier Québec sera de 119 $ (plus taxes ) entre le 25 octobre et le 5 novembre, histoire de faire pleinement profiter les participants de leur séjour à Québec. Et si vous désirez vous gâter, le tarif des chambres plus luxueuses est tout aussi francoresponsable! De plus, exclusif à l’Hôtel Château-Laurier Québec, vous bénéficierez d’une entrée au Musée de l’Amérique francophone pendant votre séjour!

Que vous logiez ou non à l’Hôtel Château-Laurier Québec, nous vous invitons à venir voir notre Mur de la francophonie qui sera dévoilé dans le hall de l’hôtel lors de la tenue de cet événement à la fin du mois d’octobre 2015. Ce mur électronique nous aidera à remplacer par le mot ou l’expression juste une centaine d’anglicismes souvent utilisés. Je sens que ce tableau me sera utile… Et à vous aussi, non?

Ma découverte du mois:

Quand on s'aime
Térez Montcalm

Clavardage