Le bonheur est près du fleuve

23 juillet 2015 -
Le coffre aux trésors d'Hôtel Château Laurier Québec

L’été, le temps des vacances privilégié par bien des familles, dont celles des travailleurs de la construction.

L’été, le temps des vacances privilégié par bien des familles, dont celles des travailleurs de la construction. Finies l’école et la routine du boulot-auto-dodo. Vive les matins sans stress, les après-midi à la piscine et les soirées au coin du feu. Vive la liberté.

Récemment, je discutais avec des amis de mes meilleurs souvenirs de vacances, pour m’apercevoir qu’ils avaient tous un point en commun : le contact avec le fleuve Saint-Laurent là où il s’élargit au point de devenir océan.

Pendant des années, les Îles de la Madeleineexternal link ont été ma destination préférée lors des longues vacances d’été. Que dire des îles? Qu’on y a l’impression d’être ailleurs. Au bout du monde. Que notre regard ne rencontre aucun obstacle sur des kilomètres à la ronde alors que l’océan s’étire à l’infini. Qu’il n’existe rien de mieux pour décrocher des soucis quotidiens, pour se vider la tête, pour respirer. Les pieds dans le sable à Pointe-aux-Loups, attablé dans un café de La Grave à discuter avec les gens de la place ou debout le nez au vent sur une dune rouge de Havre aux Maisons, tout semble plus léger. Les levers et les couchers de soleil, les paysages criblés de petites maisons multicolores, la bonne bouffe, tout participe à nous rendre heureux. Et les îles sont tellement photogéniques.

J’ai aussi en mémoire des souvenirs associés à la route 138 lorsqu’on longe le fleuve sur le territoire de la Côte-Nordexternal link puisque s’y déplacer, c’est vivre une aventure en soi pour les urbains que nous sommes. Alors que la voiture avale des dizaines, puis des centaines de kilomètres, le fleuve devient estuaire puis golfe, la végétation se transforme, le saumon et les baleines prennent la vedette, les étoiles brillent en quantité la nuit venue. Ce qui est le plus étonnant, c’est qu’à l’aller et au retour, la même route semble avoir changé, car elle nous révèle des paysages et des points de vue totalement différents. Les arrêts photo sont aussi nombreux en direction ouest que vers l’est.

Il y a quelques années, j’ai enfin décidé de me faire plaisir et de fréquenter plus souvent le St-Laurent. J’ai donc choisi Saint-Roch-des-Aulnaiesexternal link comme pied à terre. J’adore prendre le café le matin face au fleuve, observer la nature ou mesurer l’effet des marées sur le rivage en été comme en hiver.

Balade en soirée dans le Vieux-Port de Québec ou sur la Promenade Samuel-de-Champlain en semaine et café du matin sur la Rive-Sud les fins de semaine. Que demander de plus!

Je profite de ce blogue pour vous souhaiter de bonnes vacances bien méritées. Avec la famille, les amis ou en solo, profitez pleinement de ce temps d’arrêt pour vous faire plaisir et vous créer de nouveaux souvenirs.

Si vous passez par Québec, venez nous saluer à l’Hôtel Château Laurier Québec et participez à notre concours photo Instagram #MonChateauLaurier ! Bonne chance!

Ma découverte du mois:

27 fois l'aurore
Salomé Leclerc