Les citoyens, nos meilleurs ambassadeurs

17 janvier 2018 -
Le coffre aux trésors d'Hôtel Château Laurier Québec

Les citoyens sont les meilleurs ambassadeurs de la ville de Québec auprès de nos visiteurs.

Mieux qu’une campagne de publicité et plus que n’importe quelle vedette engagée pour faire la promotion de Québec, ils sont ceux vers qui les visiteurs se tournent pour décider d’une activité à faire, confirmer le choix d’un restaurant, s’orienter dans les rues de Québec ou mieux comprendre qui nous sommes. Il est important d’en prendre conscience et de leur prêter attention.

Souvent, nous, de l’industrie touristique, prenons pour acquis que nos concitoyens appuient notre travail par la fierté (certains diraient la passion) qu’ils démontrent pour leur ville. Puis, on les oublie. Et on ne se souvient d’eux que s’ils sont moins présents à un événement que l’on voudrait populaire ou s’ils se plaignent de certains débordements. Pourtant, la population de Québec est, avec la beauté et l’histoire de la ville, un facteur très important de notre succès touristique et de notre réputation.

Depuis que l’Office du tourisme de Québecexternal link sonde systématiquement l’opinion des visiteurs, on observe que l’accueil des résidents est non seulement apprécié, mais qu’il est perçu comme une caractéristique de la destination, un caractère distinctif. Récemment, le long sondage réalisé par la firme Léger Marketing auprès de 2500 touristes ayant visité la région le confirmait à nouveau. Lorsque l’on demandait à ces touristes quelles étaient les principales forces de la région de Québec comme destination touristique, 23 % des répondants ont identifié l’accueil et l’amabilité de la population comme principale force, tout juste après la richesse des sites patrimoniaux. Ce pourcentage atteignait même 42% chez les visiteurs provenant des États-Unis et de l’extérieur du Canada. Pour eux, la gentillesse de la population est la principale force de la destination. Étonnant? Pas pour moi car nos clients en témoignent régulièrement.

Cette amabilité est appréciée des visiteurs car elle leur permet de se sentir en sécurité. Elle facilite aussi leurs déplacements, mais elle ajoute du plaisir dans leurs échanges au quotidien non seulement avec les employés de l’hôtel, mais avec leurs voisins de table au restaurant ou les personnes qu’ils croisent au hasard de leurs activités. Cette proximité avec les locaux les incite aussi à être plus curieux, à mieux comprendre notre ville et son histoire, à mieux saisir les particularités de notre culture, à essayer de nous parler un peu en français pour nous remercier de leur offrir des services dans leur langue.

Dans un monde de plus en plus petit où les témoignages et références, bons comme mauvais, voyagent à la vitesse des réseaux sociaux et des sites de partage, la population de Québec joue un rôle majeur d’influenceur. Mais nous de l’industrie touristique, en sommes-nous assez conscients?

Loin d’être des figurants dans un décor de rêve, nos concitoyens sont l’âme de Québec. Et c’est pourquoi nous devons en prendre soin. Prendre leur bien-être en considération lorsque nous planifions le développement du tourisme, lorsque nous programmons la tenue d’activités, lorsque nous prenons pour acquis leur patience ou que nous sous-estimons leur rôle d’ambassadeur.

Certaines destinations sont plus avancées que nous dans leur façon d’intégrer l’activité touristique et la vie citoyenne. Par exemple, en France, plusieurs bureaux de tourisme facilitent le contact entre visiteurs et locaux par l’intermédiaire des greeters external link, ces résidents qui participent à faire sortir les touristes des sentiers battus. En Suède, un citoyen est responsable chaque semaine de gérer le compte Twitter officiel @sweden de la destinationexternal link, ce qui permet aux voyageurs d’entrer en contact direct avec un véritable expert au quotidien de la destination. Au Japon, lors de grands événements internationauxexternal link, certains citoyens qui parlent une langue autre que le japonais, offrent bénévolement leurs services afin d’aider les visiteurs à trouver réponses à leurs questions.

Ces exemples servent bien sûr l’industrie touristique, mais on peut se demander comment nous pourrions mieux servir nos concitoyens? Comment mieux intégrer leurs besoins, leurs attentes, leur bien-être dans nos activités et nos décisions, car une destination touristique qui plaît aux visiteurs est avant tout un milieu de vie qui plaît à ses résidents.

Si vous avez des idées, je vous invite à me les partager. Nous en prendrons bonne note et celles-ci influenceront nos gestes et actions.

En ce début d’année 2018, je vous renouvelle mes meilleurs voeux de santé, de bonheur et de sérénité. Que cette année réponde à vos souhaits personnels et professionnels et aux souhaits de ceux qui vous sont chers! Bonne année!

Mon coup de coeur musical : La Grande nuit vidéo de l’auteur-compositeur interprète Philippe B. Quel beau 5e album! Cet artiste québécois se démarque vraiment des autres avec ses chansons riches aux sonorités uniques.

Ma découverte du mois:

La grande nuit vidéo
Philippe B

Clavardage