fbpx
string(0) ""

Pas seulement belle, mais intelligente cette ville de Québec!

8 août 2018 -
Le coffre aux trésors d'Hôtel Château Laurier Québec

Si j’affirme que Québec est une belle ville, vous serez sûrement d’accord avec moi. D’ailleurs, les lecteurs du magazine de voyage Travel and Leisure l’ont de nouveau désignée comme meilleure ville au Canada devant Vancouver et Toronto. Mais si je vous dis que Québec est une ville intelligente, vous vous demandez peut-être ce que je veux dire et sur quoi se base mon affirmation? Voici quelques explications.

Qu’est-ce qu’une ville intelligente?

On parle de plus en plus de villes intelligentes; cette expression réfère aux villes qui ont pour objectif d’améliorer leur attractivité en réduisant leur empreinte écologique et en offrant une meilleure qualité de vie à leurs citoyens ainsi qu’aux autres utilisateurs de la ville, comme les voyageurs. La ville intelligente est celle qui se donne une vision de son futur et la réalise par une meilleure intégration de ses services et par une plus large participation de tous pour y arriver.

Dans une ville intelligente, du développement de son territoire et de son économie à la gestion des déplacements, en passant par l’amélioration du cadre de vie, tout est intégré et se fait afin de réalise cette vision du futur. De plus, dans une ville intelligente, tous les acteurs impliqués qu’ils soient citoyens, entreprises ou organisations, sont invités à s’impliquer dans cette démarche.

Enfin, la ville intelligente fait appel aux nouvelles technologies pour capter, traiter et interpréter les données relatives à la santé environnementale, économique et sociale de la ville afin de mieux comprendre les comportements, les besoins et les aspirations de ses citoyens pour atteindre ses objectifs.

Québec, une ville touristique et d’affaires intelligente

La ville de Québec a identifié deux priorités pour le futur : améliorer le quotidien des citoyens et améliorer sa performance comme organisation. Elle désire y parvenir en stimulant l’innovation et la création collaborative grâce à la participation des citoyens et des acteurs économiques de la Ville, tout cela en s’aidant des technologies de l’information.

En développement économique, Québec désire créer un contexte favorable aux initiatives et soutenir la création d’entreprises, tout particulièrement dans les secteurs d’avenir pour lesquels elle détient déjà des forces comme : les technologies, les sciences, la recherche, les assurances et les produits financiers. Certains projets sont de nature à rehausser l’attractivité de Québec comme ville touristique comme celui du développement d’artères commerciales innovantes. On peut croire aussi que le développement de ces secteurs d’avenir sera propice à la tenue de rencontres de toutes natures (congrès, hackathons, conférences, compétitions) entre les développeurs et les organisations impliquées d’ici et d’ailleurs.

Aujourd’hui, une destination touristique et d’affaires de classe mondiale doit pouvoir compter sur des infrastructures technologiques et physiques robustes et performantes. Réseaux, bande passante, fibre optique, gestion optimale de la circulation, traitement écologique des eaux et des déchets, tout cela fonctionne sans que l’on s’en rende compte. Toutefois, ces sujets et bien d’autres soulèvent des enjeux au quotidien car la demande de services pour y faire face tend à augmenter rapidement. En plus, tous ces nouveaux besoins en infrastructures génèrent non seulement des coûts financiers, mais aussi des coûts écologiques alors que la ville de Québec désire réduire son empreinte écologique.  C’est pourquoi la Ville soutient des projets d’aménagement urbain intelligents et novateurs tant par leur capacité à desservir efficacement les utilisateurs que de le faire en respectant un haut niveau d’exigences environnementales. La création d’écoquartiers et le projet de réseau structurant de transport en commun en sont des exemples.  Les touristes comme les résidents en seront les bénéficiaires.

Un autre domaine qui passe souvent inaperçu, jusqu’à ce qu’une catastrophe n’arrive, est celui de la sécurité publique. Une ville intelligente, si elle ne peut prédire les catastrophes, doit pouvoir anticiper la façon d’y faire face. Les événements climatiques extrêmes, les crises de santé publique ou les accidents industriels commandent des interventions rapides et intelligentes pour réduire au maximum les impacts que génèrent de tels événements et apprendre pour mieux y faire face dans le futur. Divers projets sont en cours de réalisation dans ce domaine, dont le Projet K qui vise à préparer la population (dont les entreprises) à faire face à divers sinistres.

Québec parmi les finalistes du défi canadien des villes intelligentes

En juin dernier, la Ville de Québec annonçait avec fierté que sa candidature avait été retenue par Infrastructure Canada dans la liste des 20 finalistes du Défi des villes intelligentes.

Ce défi incite les municipalités à régler un problème touchant les résidents par l’établissement de nouveaux partenariats et l’utilisation de données et de technologies connectées.

La proposition de la ville de Québec vise à mieux comprendre les inégalités sociales en santé afin d’intervenir autrement. La proposition finale doit être déposée l’hiver prochain et l’annonce des gagnants devrait avoir lieu au printemps 2019. Une ville plus égalitaire et en santé est sûrement une ville où il fait bon se retrouver.

MON COUP DE CŒUR!

Il y a quelques mois, j’emménageais dans le quartier St-Roch. Depuis, j’ai eu l’occasion de me familiariser avec les nouveaux commerces et boutiques qu’on y retrouve et j’aimerais partager avec vous quelques-uns de mes coups de cœur.

Si vous êtes amateur de saucisse, vous voudrez passer chez William J. Walter Saucissier sur la rue St-Joseph Est pour découvrir toute la créativité qui leur permet d’offrir plus de 60 variétés de saucisses fraîches et fumées. Saucisse au fromage, au sanglier bleuet et cidre de Glace ou au canard et fines herbes, il est certain d’y trouver ce qui fera notre bonheur du jour. Sandwich européen et bière artisanale pourront aussi combler votre besoin d’un lunch rapide, mais savoureux.

Si vous êtes plutôt à la recherche d’un restaurant de style pub définitivement britannique, je vous conseille le London Jack pour son Fish’n Chips bien sûr, mais aussi son décor… royal! Martinis, bière en fût, salades, poissons, boudin noir, Yorkshire Pudding, le choix est vaste et le menu original.

Enfin, mon gros coup de cœur, Accro Cuisine et dépendances toujours sur la rue St-Joseph Est. En fait, j’en suis devenue réellement dépendante car je m’y rends plusieurs fois par semaine. J’adore cette boutique pour les produits fins d’ici et d’ailleurs qu’on y retrouve en pot, en conserve, séchés ou congelés. Si vous êtes à la recherche de crème à 45 %, de légumes marinés, de tartes Fauchon, de pizzas spécialisées, d’eaux aromatisées et de plein d’autres produits dont je pourrais vous parler durant des heures, vous êtes à la bonne place. On y trouve aussi une belle section d’accessoires de cuisine; les marques Ricardo, Trudeau, Revolt, Émile Henry y sont présentes, mais aussi des couteaux japonais, des casseroles Mauviel, des gaufriers Lagrange, de la vaisselle La Rochelle et même des accessoires pour la cuisine moléculaire. Un vrai paradis pour amateurs de belles et bonnes choses.

Clavardage