fbpx

Le canot à glace: expérience unique

et authentique

3 février 2020 -
Le coffre aux trésors d'Hôtel Château Laurier Québec

Lorsque je voyage, je suis, comme plusieurs d’entre vous, de plus en plus à la recherche d’expériences qui me permettent de vivre des moments uniques que j’aime partager avec mes proches et amis. Et de nos jours, ce partage est d’autant plus facilité par les médias sociaux. Les voyageurs que nous accueillons dans nos hôtels sont eux aussi à la recherche d’expériences authentiques dont ils se souviendront longtemps et qu’ils voudront partager. Et comme expérience authentique à faire à Québec en hiver, difficile de trouver mieux qu’une sortie en canot à glace sur le fleuve Saint-Laurent. Canot à glace expérience, une jeune entreprise de Québec s’est justement donnée comme mission de faire découvrir le fleuve Saint-Laurent en hiver et de rendre accessible la pratique du canot à glace, une expérience unique, ancrée dans la tradition québécoise.

Avant même l’arrivée des premiers colons français, les Amérindiens se servaient déjà de canots pour traverser le fleuve à travers les glaces. Du début de la colonie jusqu’à la construction du Pont de Québec, le canot à glace était souvent le seul moyen de traverser le fleuve entre Québec et Lévis. Après avoir été longtemps strictement utilitaire, cette pratique est devenue, grâce au Carnaval de Québec, un sport emblématique qui exige, non seulement force et endurance, mais également une très bonne connaissance des marées et courants. On retrouve au Québec près de 350 canotiers qui pratiquent ce sport, dont un grand nombre qui font partie de l’une ou l’autre des équipes qui participent au Circuit québécois de canot à glace.

Il y a un peu plus de vingt ans, des canotiers ont eu l’idée de partager leur passion avec des non-initiés. C’est ainsi que vit le jour Le Mythe des glaces. Cette entreprise offrait des sorties hivernales sur le fleuve à partir des battures de Beauport. La difficulté de concilier leur volonté d’offrir ce genre d’expérience avec les emplois qu’ils occupaient de façon régulière explique probablement la fin des opérations de l’entreprise quelques années plus tard. Qui plus est, Internet, faut-il le rappeler, en était à ses débuts et les médias sociaux n’avaient pas encore pris leur envol. Il était donc plus difficile à l’époque de faire connaître et de promouvoir le produit. Mais pendant tout ce temps, la course en canot du Carnaval demeurait une des activités les plus populaires de l’événement, attirant année après année des milliers de spectateurs sur les berges du Saint-Laurent.

La naissance de Canot à glace expérience

L’idée de relancer sur de nouvelles bases une entreprise offrant l’expérience du canot à glace à des non-initiés trottait dans la tête de Julien Harvey depuis des années. Canotier de compétition depuis 13 ans et capitaine d’équipe, Julien a décidé de se lancer dans l’aventure au printemps 2019. Il quitte alors un emploi de gestionnaire dans une MRC du Bas-Saint-Laurent et il élabore un plan d’affaires solide afin de partager sa passion avec les Québécois et les touristes qui veulent profiter d’un séjour à Québec pour vivre une expérience unique. Il passe l’été 2019 à peaufiner son projet et à cogner à de nombreuses portes pour développer des partenariats qui lui permettront d’offrir des sorties sur le Saint-Laurent dès le mois de décembre. Trois partenaires majeurs, l’Office du tourisme de Québec, le Port de Québec et le Strøm spa nordique Vieux-Québec s’associent à la jeune entreprise. L’Office offre un soutien financier en plus de ses ressources et canaux de communication pour faire connaître l’entreprise et son offre aux touristes. Le Port de Québec offre l’emplacement pour établir la base de ses opérations, sur les berges du fleuve à l’Anse au Foulon, au pied de la Côte Gilmour.

Julien Harvey en compagnie de représentants de l’Office du tourisme, du Port de Québec et du Strøm spa nordique Vieux-Québec.

Quant au Strøm spa nordique Vieux-Québec, il permet d’offrir une expérience hivernale unique aux clients en leur donnant accès à un moment de réconfort et de détente bien mérité dans ses bains d’eau chaude et ses salles de relaxation après leur baptême des glaces. Cette station thermale offre son expérience de bains thérapeutiques dans un environnement de choix sur les berges du Saint-Laurent, à proximité de la base des opérations de Canot à glace expérience. La combinaison des deux expériences est apparue très tôt comme une réelle valeur ajoutée aux yeux de Julien.

Voulant continuer de bonifier son offre en maillant le canot à glace avec d’autres produits et connaissant mon intérêt pour le canot à glace, Julien m’a par la suite approché. Un autre partenariat venait de prendre forme, permettant ainsi d’améliorer l’expérience offerte aux clients. Ceux-ci peuvent ainsi déguster les viennoiseries et les barres chocolatées de notre pâtisserie Le Croquembouche lors d’une pause sur les glaces qui dérivent au gré des marées.

Dès le début, Julien s’était donné comme objectif d’offrir une expérience de grande qualité. Il s’est attardé à planifier tous les détails afin d’offrir une prestation qui témoigne d’un grand professionnalisme. Au-delà de l’activité physique que représente la pratique du canot à glace, l’entreprise offre une initiation et une activité de découverte du Saint-Laurent qui s’adresse à un large public. Donc, pas besoin d’être un athlète pour vivre l’expérience. Les guides de l’entreprise s’adaptent à la condition physique et aux attentes des clients afin de leur faire vivre une expérience inoubliable. Et pour s’assurer que ceux-ci puissent la partager, les guides, équipés de caméras GoPro, captent tout au long des sorties sur l’eau et les glaces du fleuve, des photos et vidéos qui leur seront remises au terme de l’activité. La qualité d’une expérience touristique repose souvent sur des détails, qui mis ensemble, contribuent à générer un effet « wow » et à laisser des souvenirs impérissables dans la tête et le cœur des participants. Ainsi, chez Canot à glace Expérience, de l’aménagement de la roulotte d’accueil à l’état impeccable des équipements, tout est pensé et prévu pour satisfaire les clients et laisser une impression des plus positives.

Une expérience sécuritaire

Le triste dénouement d’une aventure en motoneige vécue récemment par un groupe de touristes français nous a rappelé à quel point le tourisme d’aventure se devait d’offrir un cadre sécuritaire pour la pratique d’activités de plein air. C’est pourquoi, Julien avait prévu dès le départ dans son modèle d’affaires d’obtenir l’accréditation de l’organisme Aventure écotourisme Québec (AEQ). Pour obtenir celle-ci, il faut répondre à un cahier de charges exigeant garantissant aux clients que l’entreprise place leur sécurité au premier plan de ses préoccupations. Dès l’accueil dans l’espace client implanté à l’Anse au Foulon, les guides aident les clients à enfiler les équipements spécialisés, leur enseignent les techniques de base de la rame et de la trottinette et leur communiquent les consignes de sécurité. Et rien n’est laissé au hasard pour garantir des sorties sécuritaires. Les guides appliquent en effet des protocoles de sécurité stricts comprenant, entre autres, une analyse et une anticipation des conditions météorologiques, une validation de l’état des glaces et des marées, de même qu’une vérification du trafic maritime sur le fleuve.

Une histoire de passionnés

L’histoire de Canot à glace expérience est encore jeune, mais l’entreprise a été bâtie sur des bases solides avec des perspectives de développement à la fois réalistes et ambitieuses. Mais selon moi, le succès de l’entreprise repose avant tout sur son capital humain. Julien Harvey a hérité d’une passion du canot à glace qui s’est transmis de père en fils. Originaire de l’Île-aux-Coudres, il a vu son grand-père traversé le fleuve en canot à glace à l’époque où ceux-ci étaient faits de bois. Et plus tard, son père qui a connu une carrière dans le secteur maritime, s’est adonné à la pratique du canot à glace sportif. Comme le dit le proverbe, la pomme ne tombe jamais loin de l’arbre. Cette passion pour le canot à glace, il la partage avec les guides qui font vivre cette expérience inoubliable à des touristes. Qu’ils viennent du Québec, de France, des États-Unis, de la Suède ou même du Mexique, ceux-ci ont la chance d’essayer un sport autrement inaccessible au grand public et de vivre une expérience authentique en pratiquant une activité de plein air emblématique et unique au Québec.

Mon coup de cœur musical : L’album S’il n’y avait que nous par Lindsay De Larochellière. La musique est douce et les deux voix se marient à merveille.

Ma découverte du mois:

S'il n'y avait que nous
Lindsay De Larochellière

Clavardage