fbpx
string(0) ""

La francoresponsabilité: l’art de recevoir

2 mai 2019 -
Le coffre aux trésors d'Hôtel Château Laurier Québec

En 2019, l’Hôtel Château Laurier Québec fête ses 10 ans de francoresponsabilité! Pour souligner l’événement, le blogue « francoresponsabilité » présentera tout au long de l’année différentes facettes de cette grande idée !

Depuis 1975, la famille Girard, propriétaire de l’Hôtel Château Laurier Québec, cultive l’Art de recevoir. Se définissant comme un artisan de l’hospitalité d’ici, il est apparu tout naturel au président actuel, Alain Girard, de marier ce remarquable savoir-faire avec la culture québécoise et la langue française.

« Venir nous visiter, par affaires ou par loisir, c’est venir voir qui nous sommes, comment on vit. C’est venir nous découvrir. La francoresponsabilité nous permet de présenter à nos clients à la fois la culture québécoise mais surtout, la richesse et la diversité de la culture francophone. »

Pour ce deuxième blogue, nous vous invitons à découvrir la francoresponsabilité à l’Hôtel Château Laurier Québec.

La francoresponsabilité: recevoir en français

Par définition, l’industrie du tourisme amène ses artisans à communiquer dans différentes langues, que ce soit l’anglais, l’espagnol, le portugais et toutes les autres langues parlées par les visiteurs. Comment est-il possible de conjuguer cette diversité avec la francoresponsabilité ?

« Être francoresponsable, c’est mettre le français de l’avant. C’est pourquoi les salutations d’accueil et de départ, par exemples Bonjour et Au revoir, sont en français. Évidemment, entre les deux, nous nous assurons de répondre aux besoins des clients, notamment en anglais s’ils sont anglophones ou anglophiles » explique Alain Girard.

La francoresponsabilité s’exprime également par de menus détails. Client, vous pourrez remarquer que votre facture est entièrement en français. Ce qui, de l’avis de notre président, souligne le caractère distinctif de l’Hôtel Château Laurier Québec dans le marché hôtelier de Québec.

En plus de vous accueillir en français, nous vous offrons à l’hôtel une ambiance francophone, prolongeant ainsi l’ambiance de la ville.

La francoresponsabilité: recevoir par les sens

Quoi de mieux que de passer par les sens de l’ouïe et de la vision pour faire connaître une langue et une culture?

Il est fort à parier que votre rencontre avec la francoresponsabilité se poursuivra avec votre ouïe. Dès votre entrée à l’hôtel, vous serez plongé dans l’univers de la musique francophone. Pas de succès du Billboard des années 1980 à la A-Ha ou Culture Club; dans les espaces communs de l’établissement, la réception, les corridors et les ascenseurs, vous voyagerez entre les mots et les sons de la francophonie. Reconnu pour son amour de la musique, Alain Girard est d’ailleurs toujours à la recherche de coups de cœur à partager.

Ensuite, ce seront vos yeux qui vous feront découvrir des citations phares de la littérature francophone. Dans les corridors, Marie-Claire Blais côtoie Frédéric Beigbeder et André Gide. Les citations piquent souvent la curiosité des clients de l’hôtel qui demandent à Michel Biron, notre concierge, d’expliquer leur signification.

« Afin de m’assurer de ne pas trahir l’esprit des auteurs, car souvent les extraits choisis sont porteurs d’un sens philosophique, nous avons fait traduire les citations. Je garde les traductions à portée de main, ce qui me permet d’en discuter avec nos clients ». – Michel Biron, concierge depuis 5 ans à l’Hôtel Château Laurier Québec.

Parce que les mots permettent les passerelles entre les cultures, Alain Girard s’est beaucoup intéressé aux sens des mots utilisés en hôtellerie.

La francoresponsabilité: recevoir avec humour et réflexion

Comme à une autre époque alors que le vocabulaire du hockey contenait énormément de termes anglais, Alain Girard constate que les anglicismes et les emprunts demeurent nombreux dans le lexique du domaine hôtelier. Qui n’a pas entendu les expressions suivantes à l’hôtel?

Quelle est l’heure du check-out? Plutôt que Quelle est l’heure de départ?

J’aimerais un lit queen plutôt que simplement J’aimerais un grand lit.

Plus encore, il remarque la présence prégnante des anglicismes dans la vie quotidienne.

Bon matin en lieu et place de Bonjour ou Bon avant-midi

Mauvais timing de préférence à Le moment est mal choisi

Il n’en fallait pas plus à l’équipe de l’Hôtel Château Laurier Québec pour que germe l’idée d’offrir aux employés et aux clients un espace humoristique et réflexif quant à l’utilisation d’anglicismes propres au tourisme et à la vie de tous les jours. Ainsi, au cours des dernières années, le Mur de la Francophonie a accueilli les visiteurs en affichant de façon ludique des anglicismes et leur version française :

Dit-on un courrier enregistré ou un courrier recommandé?

Êtes-vous le valet ou le préposé au stationnement?

Toujours à l’avant-garde et attentive aux nouvelles façons de promouvoir la langue française, l’équipe de l’Hôtel Château Laurier Québec innove à nouveau : en 2019 le Mur de la Francophonie cède sa place à l’art francophone.

La francoresponsabilité: recevoir avec l’art

Mécènes de longue date, la famille Girard soutient l’art francophone tant sur le plan musical qu’en arts visuels.

En musique, elle a offert une aide financière à la chanteuse Annie Poulain pour la production de son album jazz en français. Les pièces de l’album ont été diffusées dans l’hôtel et le disque offert à la clientèle. À l’occasion du Carnaval de Québec 2019, des soirées en chansons ayant pour thème l’hiver ont été organisées.

« Une soirée de chansons qui racontent l’hiver crée une ambiance propice pour que nos clients découvrent notre saison blanche … en musique et en français! » – explique Alain Girard

En plus de la musique, l’art visuel occupe une grande place l’Hôtel Château Laurier Québec. De nombreux tableaux ornent ses murs. En grande majorité, ces toiles proviennent d’artistes francophones et la plupart des expositions temporaires qui agrémentent le séjour des visiteurs mettent en vedette des artistes de la francophonie.

L’exposition de photos de Stéphane Audet, jeune photographe de la Ville de Québec à qui nous offrons notre espace pour sa première exposition « Sur les Routes des Pow-wow : à la découverte des Nations autochtones du Québec ».

Au printemps 2019, la réception de l’hôtel fraîchement rénovée présentera un tout nouveau concept :

« Nous avons fait l’acquisition d’une série de portrait peint par l’artiste originaire des Îles de la Madeleine, Louis Boudreault. Ces portraits d’artistes francophones, comme par exemple Gilles Vigneault, nous offrent l’occasion d’associer l’art visuel à la musique et à la littérature.

Ainsi, en plus d’admirer les tableaux, nous proposerons à nos clients de découvrir les artistes représentés par le biais de leur discographie, bibliographie ou encore vidéographie. » explique avec enthousiasme Alain Girard.

Il rappelle toutefois que si la réception, la musique ainsi que les citations sur les murs sont parmi les éléments les plus visibles de l’engagement francoresponsable de l’Hôtel Château Laurier Québec, certains gestes tous aussi importants ont été posés avec discrétion.

La francoresponsabilité en coulisses

Pour Alain Girard, il allait de soi qu’être francoresponsable venait avec l’engagement d’offrir à ses employés un environnement de travail en français. C’est pourquoi il n’a pas hésité à faire traduire les logiciels et autres outils de travail nécessaires au bon déroulement des opérations de l’hôtel.

La traduction des outils, tout comme le Mur de la Francophonie, ont permis à l’équipe d’avoir les mots pour dire – en français – le tourisme et l’hospitalité.

« Nous avons les mots pour dire et écrire avec un bon français. D’ailleurs, nous portons une attention particulière à la qualité de la langue dans nos échanges avec les clients en évitant les anglicismes. » – Andrée Gilbert, déléguée commerciale.

Danielle Talbot, également déléguée commerciale, souligne à quel point l’engagement envers la francoresponsabilité suscite l’admiration chez les clients avec qui elle en discute :

« Ils trouvent ceci admirable que quelqu’un de la trempe de Monsieur Girard ait pensé à créer ce concept et, surtout, prenne des décisions qui permette de mettre la francoresponsabilité en pratique ».

Prochainement en francoresponsabilité

Reconnu pour être un homme engagé auprès de sa communauté, Alain Girard a accepté avec plaisir de s’impliquer auprès de la Fondation de la langue française, fondation entièrement consacrée à la promotion du français au Québec et au Canada.

Surveillez ses prochaines activités pour en apprendre davantage.

D’ici là, au plaisir de vous accueillir à l’Hôtel Château Laurier Québec où la francoresponsabilité fait partie de notre Art de vous recevoir.

Clavardage